Liban : L'escalade militaire et son cortège croissant de victimes innocentes dans les deux camps doit cesser !

Si Israël, ayant été attaqué, avait le droit à la légitime défense, sa réaction consistant à détruire un pays entier en multipliant les victimes innocentes est manifestement disproportionnée et donc totalement inacceptable.

Il n'y a pas de solution militaire à ce drame qui ensanglante la région depuis plus d'un demi-siècle. Seule une solution politique globale englobant tous les acteurs, en ce compris les palestiniens, qui, comme Israël, ont le droit de vivre en paix et en sécurité dans leur état, et intégrant le règlement du problème des réfugiés, pourra apporter une paix durable au Proche Orient.

La bavure récente de l'aviation israélienne touchant de plein fouet et tuant de nombreux civils libanais dont une majorité d'enfants rend compte de l'impasse dans laquelle mène cette offensive de Tsahal, qui renforce la haine et la détermination de ses adversaires lesquels bombardent massivement Israël à coup de roquettes.

Parce que de telles conséquences dramatiques sont inscrites dans la nature de toute guerre, la violence engendrant la violence, Ecolo réitère son souhait d'un cessez-le-feu immédiat et condamne l'attitude de l'Etat Hébreu, de son allié américain et du Hezbollah de même qu'il déplore la faiblesse des actions entreprises par les dirigeants européens pour y parvenir.

Pour Ecolo, la diplomatie européenne doit hausser le ton. Les Etats membres pourraient activer un instrument de pression et de négociation sur l'Etat d'Israël au travers de l'accord d'association UE/Israël. Celui-ci comporte en effet une série d'éléments fondamentaux, comme l'importance des principes de la Charte des Nations Unies et le fait que le respect des droits de l'homme et de la démocratie guide la politique intérieure et internationale des deux parties.

Or, au lieu de participer de bonne foi à un processus de paix négociée, Israël poursuit la colonisation de la Cisjordanie, enfonce la région dans un état de tension permanent et généralisé, endossant ainsi une énorme responsabilité dans l'instabilité présente et future au Moyen-Orient, faisant ainsi le lit du terrorisme. Un retour au dialogue passe par l'arrêt immédiat des attaques en territoires palestiniens et libanais et le rétablissement du droit international humanitaire.

Ecolo estime souhaitable que si des soldats belges sont envoyés sur place ce ne soit qu'une étape dans le cadre d'un accord global visant à régler tous les problèmes en suspend, au Liban en Cisjordanie et à Gaza, auquel cas le déploiement d'une force d'interposition internationale, sous l ‘égide des Nations Unies, visant à assurer une paix durable prendrait tout son sens.

Josy Dubié, Sénateur
Isabelle Durant, Secrétaire fédérale.

Share This