L’évolution de cette majorité m’inquiète au plus au point.

Pas tant pour les quelques sympathies que j’éprouve pour ses membres mais en raison de l’apathie générale dans laquelle elle semble se trouver.

Y-a-t-il encore un pilote dans l’avion ?

Y-a-t-il encore quelqu’un dans le Collège qui travaille et porte des dossiers ?

Y-a-t-il encore quelqu’un qui prend ses responsabilités ? 

Nos concitoyens ont de quoi être inquiets. Depuis très longtemps, la majorité est en stand by. Rien ne bouge, rien ne se fait, sinon avec une lenteur inimaginable.

Faut-il calculer le nombre de lettres de Herviens adressées au Collège et abandonnées dans les tiroirs ?
Faut-il évaluer l’énergie que certains habitants doivent déployer pour obtenir par exemple des aménagements de sécurité routière ?
Faut-il rappeler les dossiers qui végètent (le marché public moribond, la rénovation des bâtiments du Collège, la prise en compte de la mobilité et de la sécurité routière, les économies d’énergie…), les subsides perdus, les projets envisagés, les projets qui traînent et les problèmes qui ne sont même pas en charge (votre responsabilité dans la gestion de nos écoles)?
Faut-il rappeler les retards ou manquements à l’égard des recommandations du pouvoir subsidiant (CAL1, PCM2, remise du budget au CC au 1er lundi d’octobre3…)

L’heure est au bilan de fin de législature.et, à moins d’un changement de dernière minute, je vous le promets, la liste des occasions manquées et des travaux bâclés sera fort longue.

A titre d’exemple, je souhaiterais aborder deux dossiers importants.

1.Centre Hospitalier Peltzer-La Tourelle. Depuis de nombreux mois notre commune, ainsi que toutes les communes de l’arrondissement, a été sollicitée pour entrer dans le Conseil d’administration du CHPLT. Quelques fois, par l’intermédiaire de la presse, nous sommes informés des positions ou tergiversations du Collège de Herve sur le dossier. Ne pensez-vous pas qu’un sujet aussi important, qui touche aux soins de santé de nombre de nos concitoyens, à l’emploi de centaines de personnes dont plusieurs dizaines de Herviens mériterait une information claire du Conseil communal et un débat public réellement ouvert ? Que négociez-vous ? … Négociez-vous ?… Comment allez-vous ou pas engager la responsabilité de notre commune dans le CA du CHPLT ? Allez-vous, comme trop souvent, nous informer en dernière minute? Ne croyez-vous pas que la vie, la santé de nos concitoyens, la démocratie communale et la bonne gestion publique méritent plus et mieux que ces tractations, que ces échanges à huis clos, que ces décisions en cercles restreints ?

2. Intercommunalisation de la récolte des déchets. Sur ce dossier aussi, il me semble que le conseil communal devrait depuis longtemps déjà être informé et pouvoir débattre ! Quand donc recevrons-nous une information correcte ? Quand ce sujet important sera-t-il traité en conseil communal et en commission ? Alors que de nombreuses communes ont déjà pris position, à Herve rien ne semble se faire. Certes, la proposition d’Intradel est intéressante, mais Ecolo ne partage pas entièrement le projet défendu. Nous sommes attentifs à l’évolution du coût de la récolte des déchets. Si on abandonne la maîtrise de la récolte, quelle garantie avons-nous que dans quelques années, ce coût sera toujours raisonnable ? Nous sommes favorables à une accentuation des tris sélectifs et à une politique globale visant à réduire la production de déchets. Qui nous garantit qu’Intradel, qui doit rentabiliser son incinérateur, favorisera cette approche ?

Nous sommes préoccupés par l’emploi, la qualité et le volume des emplois ? Qui nous garantit que l’Intercommunale mixte aura les mêmes préoccupations ? Toutes ces questions cela fait des mois qu’elles restent latentes. Cela fait des mois que nous, ECOLO, attendons d’en débattre. Cela fait des mois que nous nous demandons s’il y a encore un pilote dans l’avion à Herve .

Damien Quittre Conseiller communal.

Share This