Bien connaître ma commune de Herve

Sommaire

Fiche n° 1

LE POUVOIR COMMUNAL

 

Vue d’ensemble

 

 

Le pouvoir communal est constitué :

  • du Conseil communal, qui représente l’instance législative (c’est lui qui vote le budget, les règlements, certaines nominations, les dépenses d’investissements, etc)
  • du Collège des Bourgmestre et Echevins, qui exécute le budget voté par le conseil et gère la commune conformément aux décisions votées par le Conseil communal.

A Herve, les conseillers communaux sont au nombre de 25. Les échevins sont au nombre de 5. Ils sont élus par le Conseil communal en son sein à la majorité simple.

Le Bourgmestre est chef de la commune. Il est nommé par Roi sur proposition du Conseil communal.

Au cours des quatre dernières législatures, le pouvoir communal de Herve a été exercé de manière exclusive par PSC, celui-ci ayant obtenu la majorité absolue lors élections :

 

.
1995-2000
1989-1994
1984-1989
1979-1984
PSC
18
17
14
16
PS
4
5
5
.
PS/PRL
.
.
.
7
Herve 2000
3
.
.
.
PRL
.
1
3
.
Total
25
23
23
23

 

Notre avis

 

L’usure du pouvoir n’est pas une affirmation théorique. A Herve, elle est une réalité très perceptible après autant d’années de absolu’un seul parti. Toute trace de débat et de confrontation d’idées semble avoir disparu. Le rôle du Conseil communal se limite à celui’un greffier qui enregistre les décisions déjà prises au sein de la majorité, voire du Collège. La participation de la population à la réflexion et à l’élaboration de projets concertés est pratiquement inexistante.

 

Nous voulons redonner place à la concertation du citoyen et favoriser la participation de la population dans la gestion de sa commune. Pour pratiquer vraiment la démocratie aujourd’hui !

 

Nous voulons à travers la concertation et la participation redonner à la population l’intérêt de la chose publique, le souci du bien commun. Pour garantir la démocratie demain !

 

Nos propositions

 

    1. Redonner au Conseil communal son rôle d’organe de réflexion en y restaurant par l’établissement d’un règlement de fonctionnement interne le débat de fond pour une série de thèmes importants.
    2. Favoriser la participation de la population au travers de commissions consultatives pluralistes ayant le droit d’émettre des propositions et de faire rapport au Conseil communal (par ex. une commission consultative de la jeunesse, du sport, des personnes handicapées, des seniors, ….).
    3. Favoriser le bon fonctionnement des commissions consultatives par la mise à disposition d’un animateur membre de l’administration communale.
    4. Favoriser la constitution et le bon fonctionnement de comités de villages ou de quartiers.
    5. Donner au bulletin communal un rôle d’information politique pour les partis démocratiques, les commissions consultatives, les comités de villages et quartiers, tout citoyen responsable, sous le contrôle d’un comité de suivi pluraliste désigné par le Conseil communal.
    6. Enfin, et ceci dépend de vous, éviter la reconduction d’une majorité absolue en soutenant de nouveaux candidats porteurs d’idées nouvelles et progressistes.

 

N’hésitez pas à nous transmettre vos propositions !

 

Share This