Chère amie,

Cher ami,

Bientôt les élections communales. A Herve, on me pose presque sans cesse les deux mêmes questions :

  • Faut-il changer de majorité ?
  • Faut-il accorder une majorité absolue au parti bleu ?

 

Les réponses que le groupe Ecolo propose à ces deux questions sont les suivantes.

  • Oui, il faut changer de majorité. L’alliance CDH/PS n’est plus qu’un accord de façade. Les échevins et le bourgmestre se disputent ouvertement, ne semblent plus capables de mener une action cohérente et donnent une image assez déplorable de la gestion de notre ville. A titre personnel, je vous dirais que j’apprécie certains échevins ou conseiller(e)s de ce groupe, je partage leurs projets quand il s’imprègnent de valeurs progressistes. Si le scrutin le permet, Ecolo pourrait constituer une majorité renouvelée avec ces derniers.

  • Une majorité absolue nous paraît dangereuse. Une forte personnalité et une forte majorité, c’est un risque fort. Le pouvoir trop concentré est toujours dangereux. La campagne électorale où les panneaux bleus occupent une place écrasante montre combien cela peut rapidement devenir oppressant. Nous pourrions envisager une alliance avec HDM. Mais seulement si Écolo dispose d’un poids suffisant pour recentrer cette force vers plus d’attention au lien social, à l’environnement et à la participation citoyenne.

 

Sur la liste Écolo, que j’ai la chance de mener, se trouvent des personnes ayant beaucoup de compétences et d’expériences pour gérer une commune ou un CPAS, ainsi que des jeunes pleins de promesses. Nous formons une équipe enthousiaste qui souhaite vraiment mettre en avant le dialogue avec le citoyen et la recherche de solutions créatives et innovantes au cœur de son action. 

 

Nous espérons vraiment participer à une majorité. Assister trop souvent à la mise en place chaotique de nos propositions n’est plus satisfaisant. Si vous nous en donnez les moyens, notre choix au lendemain des élections sera celui d’une équipe, peu importe de quel parti, qui prendra l’engagement de travailler collectivement et qui mettra en place des lieux de dialogue avec le monde associatif, le personnel communal et les habitants.

 

ÉCOLO HERVE a besoin d’être renforcé par votre confiance critique.

 

Merci à vous toutes et tous et rendez-vous après le 14 octobre.

 

Damien Quittre

Share This