Effectifs

1Matthieu Daele Theux , 33 ans
Tête de liste à la région
Député wallon – Theux

A 33 ans, je veux mettre mon énergie et mon expérience à votre service !
– Créer de l’emploi grâce aux filières vertes
– Améliorer les transports en commun
– Aider les jeunes à se lancer après leurs études
– Etre solidaire des plus faibles de notre société

 

 

2pauline dumoulinPauline Dumoulin Verviers , 29 ans

Professeur de sciences sociales et sciences humaines
Le modèle économique actuel nous a menés dans une impasse : épuisement des hommes et des ressources, renforcement des inégalités, destruction de notre environnement. ECOLO propose de sortir de ce modèle et d’en faire une opportunité…
Pour relocaliser l’emploi :
– dans le secteur du logement (isolation et rénovation)
– dans l’enseignement et les services aux personnes (accueil de la petite enfance, soins aux personnes âgées)
-dans le secteur de l’alimentation (relocalisation, circuits courts)
Pour investir dans la jeunesse en instaurant notamment un CONTRAT JEUNE, qui permette une première expérience professionnelle utile à chaque jeune.
L’Humanité est à un tournant. Les partis traditionnels se contentent de gérer la crise. ECOLO propose de construire la société de demain.

3francois dewandreFrançois Dewandre Verviers Maraicher – Verviers

Mes priorités : l’alimentation et l’école

L’industrie agroalimentaire dicte les lois depuis trop longtemps. La politique agricole européenne s’est égarée en oubliant que l’intérêt des producteurs devait rencontrer celui des consommateurs ainsi que les préoccupations environnementales.
Le modèle des circuits courts, soutenu par ECOLO, restaure concrètement ce triangle vertueux. Il permet aux producteurs d’améliorer leur niveau de vie, de rendre de la dignité à leur travail et de créer des emplois durables, tout en étant à l’écoute des besoins et des souhaits des consommateurs.

L’école doit permettre à chaque enfant de trouver sa place. Nous devons soutenir les enseignants en créant, entre autres, des associations de parents motivés qui peuvent les épauler.
Il faut renforcer les alliances éducatives pour faire de l’école un lieu d’apprentissage de la citoyenneté et du développement durable.

4christe jerusalemChristel Jerusalem Welkenraedt , 57 ans <Dans une époque où nous plaidons pour un monde plus juste, nous sommes confrontés à d’énormes défis. Nous devons être conscients du fait que cette situation est non seulement injuste, mais que jour après jour les valeurs auxquelles nous croyons se contredisent. Je voudrais m’engager, dans ma région, pour aller à l’encontre de cela.
In einer Zeit, da wir für eine gerechtere Welt eintreten und uns mit gewaltigen Herausforderungen konfrontiert sehen, müssen wir uns der Tatsache bewusst werden, dass diese Situation nicht nur ungerecht ist, sondern Tag für Tag den Werten, an die wir glauben, wiederspricht. Um dem in meiner Region entgegenzuwirken, möchte ich mich einsetzen.

 

 

5isabelle neuenschwanderIsabelle Neuenschwander Herve , 40 ans <Infirmière urgentiste

L’enseignement doit rester une priorité.
Maman de 2 enfants, je suis sensible au cadre de vie que nous leur offrirons.
Autre défi : assurer la qualité de vie de nos seniors et le rapprochement des générations.
Changer nos habitudes de vie pour sortir de la surconsommation et aller vers des valeurs plus essentielles est nécessaire.

 

 

 

 

6yves reinkinYves Reinkin Stavelot , 53 ans <Député – Stavelot

Enseignant de formation, je suis député au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2004.
Ma priorité : que l’enseignement redevienne un ascenseur social pour tous. Donnons à chaque jeune l’opportunité de faire un choix positif de scolarité. Soutenons les enseignants face aux défis de l’égalité des chances et de la réussite scolaire. Renforçons les alliances éducatives pour faire de l’école un lieu d’apprentissage de la citoyenneté.

 

Suppléants

1marc niessenMarc Niessen Eupen , 32 ans

 

 

 

 

 

 

 

2doris quadfliegDoris Quadflieg Cornesse , 52 ans Echevine – Pepinster

La participation d’Ecolo en majorité au sein du Cartel « Pepin » depuis 2006 a permis de soutenir des projets visant à la qualité de vie pour tous.
L’amélioration du centre de Pepinster, la rénovation de friches industrielles, la construction d’une Maison de Repos et de Soins.
La mise en place d’un maraîchage Bio, du sport pour tous, l’extension d’une école, des logements publics et des aides concrètes en matière d’économies d’énergie.

Forte de ce bilan, de cette expérience, je souhaite m’impliquer dans des politiques de projet pour les enjeux régionaux.
L’environnement n’est pas un obstacle au développement économique mais ouvre des opportunités en matière d’emploi non délocalisables ou des débouchés nouveaux.
Je suis convaincue que des projets concrets pour l’enseignement qualifiant en lien avec le monde économique sont possibles en matière d’énergies renouvelables, circuits courts, éco-construction, économie sociale…

« Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre » A. EINSTEIN

3paul bongartzPaul Bongartz Sankt Vith , 53 ans Président de CPAS – Saint-Vith

Les défis de l’énergie, la justice fiscale, le travail pour les jeunes, la qualité de vie tout court, nécessitent des réponses modernes et une politique proche des gens. Expérimenté en créations d’initiatives solidaires (entreprise de formation, jardins communautaires, covoiturage…), je veux contribuer à une société en transition locale, alternative à la dérégulation mondiale. 

 

 

 

 

4Nezha DarrajiNezha Darraji Verviers , 25 ans Etudiante – Conseillère communale à Verviers

Jeune élue au conseil communal, je cherche des solutions aux problèmes liés à l’alimentation. Je veux favoriser les circuits courts et être attentive à ce que l’on sert dans les cantines scolaires. Je suis déterminée à lutter contre les inégalités, quelles qu’elles soient. Avec ECOLO, je suis sûre que les jeunes ont un rôle primordial à jouer dans la société de demain. Aujourd’hui, il est plus qu’important de voter avec notre temps ! 

 

 

 

 

5genevieve cabodiGeneviève Cabodi Petit-Rechain , 49 ans

Animatrice-formatrice à l’asbl C-Paje – Verviers

« Il est temps que ça change ! » Voilà une phrase que nous entendons et que peut-être nous pensons tous. D’accord, je retrousse mes manches : avec ECOLO je vous propose de penser et d’agir en tenant constamment compte du triangle que forment l’individu, l’environnement et la société. Entre la manière dont fonctionnent les sociétés et leurs environnements, il y a toujours des liens et il faut en tenir compte si on veut respecter les êtres humains. L’éthique est absolument indispensable pour réconcilier les citoyens et la politique, les associer étroitement aux projets qui sauveront notre environnement et assureront un réel progrès collectif. Nous n’avons qu’une seule planète, améliorons notre qualité de vie aujourd’hui et garantissons un avenir à nos enfants et à nos petits-enfants.

 

6philippe royauxPhilippe Royaux Malmedy , 62 ans

Médecin et Échevin

J’adhère au programme ECOLO parce qu’il propose une transition juste vers une société plus solidaire, avec une prospérité mieux partagée et un développement durable.
ECOLO renforcera la cohérence des politiques de santé entre les niveaux de pouvoir et rendra au généraliste son rôle central dans le système.
Nous voulons préserver l’environnement, réduire la pollution lumineuse et gérer efficacement les déchets. L’aménagement du territoire doit rencontrer les besoins de chacun en termes de qualité de vie, de mobilité durable et d’accession à un logement de qualité.
ECOLO veut opérer la transition énergétique, notamment en utilisant les énergies renouvelables locales.
Pour une région ouverte sur l’Europe et le monde, ECOLO soutient tout ce qui encourage une société participative, éthique et démocratique.

 

Share This