Focus sur les candidats à l’Europe

Focus sur les candidats à l’Europe

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

 

Focus sur les candidats (effectifs)

 

1 Philippe LAMBERTS

 

 

50 ans – Anderlecht – BRUXELLES
Député européen Ecolo depuis 2009, il est ingénieur de formation et a travaillé dans des fonctions commerciales et de management à IBM avant d’entamer ce mandat politique. Il est actif dans le Parti Vert Européen, dont il a été le co-président de 2006 à 2012.
Au Parlement Européen, il est particulièrement actif sur les dossiers de régulation financière ; sa lutte pour la transparence bancaire et la fin des bonus des traders lui a valu le surnom d’ennemi n°1 de la City » en 2013. Il couvre également les dossiers liés à la gouvernance économique de l’Union, avec une attention particulière pour ses dimensions sociales et démocratiques. Ses autres sujets de prédilection sont la politique industrielle et de recherche, les télécoms et la société numérique ou encore les relations avec la Chine.
Père de 4 enfants, il est également président du pouvoir organisateur de l’Institut des Sœurs de Notre-Dame à Anderlecht.
> Voir la page de Philippe Lamberts

 

2 Saskia BRICMONT

 

JPEG - 20.9 ko

 

28 ans – Ath – HAINAUT/PICARDIE
Responsable du Département Politique d’Ecolo depuis 2009, elle est diplômée en sciences politiques et études européennes. Elle est également conseillère communale à Ath depuis 2012. Son expérience de conseillère politique au Parlement fédéral sur les matières européennes, internationales et de coopération, et son travail de coordination politique lui donnent une vision globale et approfondie des enjeux européens et de leurs liens avec les politiques nationales et régionales.
Jeune maman, elle est active depuis le terrain en Picardie jusqu’au Parti Vert Européen où elle représente Ecolo. Dans ses combats, elle accorde une attention toute particulière à la dimension de genre et l’égalité hommes-femmes.

 

3 Christian NOIRET

 

JPEG - 20.3 ko

 

54 ans – Saint-Georges sur Meuse – LIEGE/HUY/WAREMME
Parlementaire wallon Ecolo depuis 2009, il a une grande expérience de terrain par ses multiples engagements professionnels et associatifs présents et passés : éducateur spécialisé (Maison de jeunes, enfants autistes, …), coordinateur des Magasins du Monde Oxfam pour la région de Liège, gérant d’une société commerciale dans le secteur informatique (indépendant) directeur d’une agence-conseil en économie sociale…
Il défend une Europe qui soit un réel être partenaire des politiques régionales, à travers l’articulation de ces différents niveaux pour renforcer le redéploiement économique et industriel, soutenir les Alliances Emploi Environnement, et valoriser les métiers du futur.
Père de 5 enfants et grand-père., il est né à Ixelles, et a vécu longuement à Bruxelles, puis à Liège. Il vit depuis plus de 20 ans à Sur-Les-Bois.
> Voir la page de Christian Noiret

 

4 Sandra JEN

 

JPEG - 21.1 ko

 

41 ans – Etterbeek – BRUXELLES
Française établie à Bruxelles depuis 14 ans, elle est diplômée en droit européen et international et droit de l’environnement. Après avoir travaillé au Conseil de l’Europe à Strasbourg elle rejoint une ONG environnementale internationale à Bruxelles pour mieux contribuer à promouvoir des réformes essentielles telles que la réforme de la réglementation sur les produits chimiques, REACH. Elle travaille désormais en tant que juriste indépendante dans le secteur associatif au niveau européen.
Conseillère communale Ecolo à Etterbeek et co-secrétaire du groupe français Europe-Ecologie les Verts pour le Benelux depuis janvier 2014 elle s’engage pour promouvoir une Europe de justice économique et de cohésion aves des réformes qui soient à la hauteur des enjeux de notre époque pour la transition énergétique, une alimentation de qualité et respectueuse des limites de nos écosystèmes, ou encore une vraie solidarité pour le développement. Elle est maman de deux jeunes enfants.

 

5 Pierre SCIEUR

 

JPEG - 22.6 ko

 

46 ans – Gerpinnes – HAINAUT/CHARLEROI
Actuellement directeur d’une école secondaire qualifiante à Manage et La Louvière, le fil rouge de son parcours professionnel et associatif est l’éducation. Il a été professeur de français et président de la fédération Les Scouts de 2001 à 2007. Il est également formateur des directeurs d’école, accompagnateur d’orientation, professeur de communication et d’expression.
Papa de deux enfants, il adhère à la vision large, durable et honnête d’Ecolo. Il défend une Europe qui doit dépasser le fatalisme de la récession inéluctable en mettant sa jeunesse en mouvement, son école en révolution et en soutenant chaque parent dans son métier … le seul que l’on n’apprend pas à l’école.

 

6 Sabine TOUSSAINT

 

JPEG - 26 ko

 

45 ans – Wavre – BRABANT WALLON
Elle est assistante sociale de formation et actuellement conseillère communale à Wavre depuis 2006. Personne à mobilité réduite depuis 1985, elle est très active dans diverses associations qui travaillent pour le droit des personnes handicapées sous toutes ses formes.
Maman d’un adolescent, elle pratique le tennis et le tennis de table (elle a d’ailleurs été championne de Belgique toutes catégories de tennis de table en chaise roulante) et est monitrice Adeps spécialisée dans l’apprentissage du sport par les personnes handicapées.

 

7 Michel BOURLET

 

JPEG - 25.4 ko

 

65 ans – Paliseul – LUXEMBOURG
Procureur du Roi honoraire, il s’est présenté aux élections communales sur la liste Ecolo à Paliseul en 2012. Il est retraité depuis 2009.
Séduit depuis toujours par l’idée européenne des pères fondateurs, au sortir des dures épreuves des années 40, fils d’un homme qui a passé cinq des ses théoriques « plus belles années » derrière les barbelés allemands. Depuis 65 ans il a pris conscience que le risque de conflits désastreux sur le continent n’était pas sans importance. La montée des nationalismes extrêmes et la situation actuelle aux frontières sud-est du territoire de l’UE nous le rappellent trop bien. La dérive mercantile de nos politiques communautaires doit céder le pas à une réhabilitation des principes premiers fondateurs. Il plaide pour une éco-économie afin de rencontrer ces enjeux.

 

8 Thérèse SNOY

 

JPEG - 24.4 ko

 

62 ans – Braine-l’Alleud – BRABANT WALLON
Députée Ecolo à la Chambre depuis deux législatures et active depuis de nombreuses années dans les mouvements environnementalistes, elle a dénoncé les atteintes à la santé humaine provoquées par les pollutions et par le modèle agro-alimentaire actuel.
Elle quitte son mandat avec l’intuition que l’adhésion citoyenne à l’écologie politique viendra de ces multiples expériences de terrain qui produisent une alimentation « juste et bonne », retissent les liens sociaux par de nouvelles façons d’habiter, créent des emplois solidaires.
Son engagement au niveau communal se complète par sa contribution aux combats que les Verts continueront à mener au niveau européen pour l’agro-écologie et pour une législation plus protectrice des gens.
> La page de Thérèse Snoy

 

Focus sur les candidats (suppléants)

 

1 Caroline SAAL

 

JPEG - 21.2 ko

 

26 ans – LIEGE
Doctorante en histoire à l’Université de Liège, elle est également conseillère au CPAS de Liège depuis 2013. Elle termine en mars 2014 un mandat de deux ans à la co-présidence d’Ecolo J.
Convaincue que les défis actuels dépassent les frontières, elle plaide pour des politiques globales et une Europe plus démocratique, sociale et verte pour réconcilier les citoyens avec la politique mais aussi renforcer l’influence de l’Europe dans les débats internationaux.
Ancienne représentante étudiante à l’ULG et administratrice de la Maison de Jeunes La Baraka à Liège, elle place les jeunes et leurs préoccupations au centre de ses priorités.

 

2 Hajib EL HAJJAJI

 

JPEG - 19.8 ko

 

Ingénieur et acteur associatif
32 ans – Verviers – LIEGE
Ingénieur industriel de formation, il travaille dans un bureau d’études et est représentant syndical des employés.
Il est très engagé dans le secteur associatif francophone depuis plus de 15 ans à Verviers, Liège, Charleroi et Bruxelles. Actif dans le secteur interculturel, la diversité, la jeunesse et l’enseignement, Hajib est coordinateur d’une école de devoirs dans un quartier populaire pour soutenir les jeunes. Il est aussi formateur dans une asbl pour la diversité dans le monde du travail.
Membre de plusieurs associations pour la Défense des Droits de l’Homme, il veut aussi défendre les libertés fondamentales, notamment à l’ère d’Internet, au niveau européen.

 

3 Catherine MARNEFFE

 

JPEG - 18.4 ko

 

35 ans – Mons – HAINAUT
Ingénieur agronome, elle travaille à la Région Wallonne sur le programme Natura 2000. Ses sujets de prédilection sont l’aménagement du territoire, la mobilité, l’agriculture et la biodiversité.
Originaire de la région liégeoise, elle est maintenant conseillère communale à Mons depuis 2012 et réside à Nimy. Elle est maman de deux petites filles.

 

4 Bernard CONVIÉ

 

JPEG - 25 ko

 

41 ans – Rochefort – NAMUR/DINANT-PHILIPPEVILLE
Ingénieur agronome, il est agriculteur bio à la ferme de Jambjoule à Villers-sur-Lesse. Il écoule ses produits au départ d’un magasin à la ferme ainsi qu’en fournissant de nombreux groupements d’achat jusque Bruxelles. Il a misé sur la diversification et la transformation/commercialisation en circuits courts et c’est cette vision de l’agriculture qu’il veut porter au niveau européen.
Papa de quatre enfants, ceux-ci ont chacun donné leur nom à un des fromages produits au sein de la ferme.

 

5 Anne DEPUYDT

 

JPEG - 23.4 ko

 

55 ans – Watermael-Boitsfort – BRUXELLES
Échevine de l’Enseignement, de la Culture, de la Solidarité internationale, du Patrimoine et de la Petite enfance à Watermael-Boitsfort, Bruxelles. Elle a rempilé en 2012 avec enthousiasme en tant qu’échevine et est également inspectrice de la culture à la fédération Wallonie-Bruxelles à 1/3 temps.

 

6 Jean-Marie CONSTANT

 

JPEG - 22.4 ko

 

60 ans – Fernelmont/LUXEMBOURG
Tout récemment retraité, il a été de secrétaire fédéral de la CSC Namur-Dinant (1997-2013) et membre du bureau national de la CSC (1989 à 2013). Il a été aussi secrétaire fédéral de la CSC du Hainaut Occidental et de la CSC du Brabant Wallon, ainsi que secrétaire national de la CSC de 1989 à 1997. Il a également été, dans ce cadre, président de la CSC Wallonne de 2009 à 2013
Il a réalisé presque toute sa carrière de 42 ans au sein de la CSC, et a été notamment président du Conseil de l’Education et de la Formation dans les années 90. Il a occupé d’autres mandats extérieurs au Conseil Economique et Social Wallon, à la SRIW et SOWALFIN ou encore au FOREM
Il reste très actif malgré sa récente retraite, puisqu’il est depuis octobre 2013 vice-président du Comité Subrégional de l’Emploi et de la Formation de Namur.

usqu’au Parti Vert Européen où elle représente Ecolo. Dans ses combats, elle accorde une attention toute particulière à la dimension de genre et l’égalité hommes-femmes.

 

Nos candidats à l’Europe

Nos candidats à l’Europe

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

Liste Europe

Effectifs

 1

Philippe Lamberts
Bruxelles , Député européen , 51 ans
 2

2e bricmont-2-49ce1-f95f7

Saskia Bricmont
Hainaut – Wallonie picarde , Responsable du département politique d’Ecolo, conseillère communale à Ath , 29 ans
 3

3e noiret-2-0d942-bfea7

Christian Noiret
Liège – Huy-Waremme , Député wallon , 54 ans
 4

JPEG – 21.1 ko

4e jen-2-70be2-a8432
Bruxelles , Co-secrétaire Europe Ecologie- Les Verts Benelux (française) , 41 ans
 5

5e scieur-2-d9e3d-0ad94

Pierre Scieur
Hainaut – Charleroi , Directeur d’école – ancien président des Scouts , 46 ans
 6

6e toussaint-2-af44a-04f74

Sabine Toussaint
Brabant wallon , Conseillère communale à Wavre , 45 ans
 7

7e bourlet-2-8f5aa-b1d40

Michel Bourlet
Luxembourg , Procureur du Roi honoraire , 65 ans
 8

8e snoy-2-6c5ab-257db

Thérèse Snoy
Brabant wallon , Députée fédérale , 62 ans

Suppléants

 1

1s saal-7b2ec-9eae4

Caroline Saal
Liège , Doctorante en histoire , 26 ans
 2

2s elhajajji-48f8d-3761c

Hajib El Hajjaji
Liège-Verviers , Employé , 32 ans
 3

3s marneffe-c1a84-bb85aJPEG – 18.4 ko

Catherine Marneffe
Hainaut – Mons , Cartographe Natura 2000 au Service Publique de Wallonie (SPW) et Conseillère communale à Mons , 35 ans
 4

4s convie-84890-55bd7

Bernard Convié
Namur – Dinant , Agriculteur Bio , 41 ans
 5

5s depuyt-62c82-7e47f

Anne Depuydt
Bruxelles , Echevine de la culture à Boitsfort – inspectrice culture , 55 ans
 6

6s constant-9ba0f-4b601

Jean-Marie Constant
Luxembourg , Ancien président du comité régional wallon CSC – ancien secrétaire fédéral CSC Namur , 60 ans

Nos candidats à la Chambre

Nos candidats à la Chambre

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

1

Muriel Gerkens Roclenge-sur-Geer , 56 ans Psychologue, j’ai travaillé pendant 19 ans dans le secteur des services en milieu ouvert d’accompagnement pour personnes handicapées.Députée fédérale depuis 1999, j’ai suivi des dossiers politiques variés et suis devenue une référence en matières énergétiques, en matières économiques et plus spécifiquement PME-indépendants, en matières de santé, aînés,personnes handicapées, en matières d’égalité hommes-femmes et en matières culturelles fédérales dont le statut social et fiscal des artistes.

 

 

2 e2 parent-e06f7-3f582

Nicolas Parent Antheit , 31 ans Agrégé en histoire et journaliste free lancejusqu’en 2008, mon travail m’a permis de couvrir l’actualité régionale et d’aiguiser ma plume.Conseiller Communal à Wanze depuis l’an passé, président d’EcoloJ Huy-Waremme de 2009 à 2011et secrétaire régional, je suis attaché de presseau service Presse d’Ecolo depuis 2009, ce qui me donne une vision large et précise des dossiers traités à la Chambre.

 

 

 

3 e3 schroder-c5e3c-4af08

Josiane Schröder Eupen , 48 ans Jesuis originaire de la communauté germanophone et j’habite à Eupen avec ma famille. Je travaille dans un service d’accueil et d’aide éducative comme responsable du servicedes adolescents.Je suis militante dans ma commune où je suis secrétaire locale ECOLO depuis 2003.

 

 

 

 

4 e4 meyer-06a93-163a6

Herbert Meyer 56 ans, de Thimister, régionale de Verviers.Enseignant à Liège, je suis conseiller communal àThimister-Clermont depuis 2000 et chef de groupe depuis 2004. Je suis également secrétairerégional de la Régionale de Verviers. Trilingue, environnementaliste confirmé, je suis bien implanté dans trois des arrondissements de la Province : originaire d’Ostbelgien où je conserve des réseaux musicaux, je vis à Verviers et travaille à Liège.

 

 

 

 

5 e5 clotuche-3e60e-ef376

Joanne Clotuche 33 ans, de Liège., régionale de Liège. Après une expérience en éducation permanenteet en aide à la jeunesse, je travaille actuellement pour la revue Politique. Femme de terrain,préoccupée en premier lieu par les questions sociales et de sécurité, je suis secrétaire régionale et membre d’un groupe de travail visant les « Zones urbaines en transformation » et les populations fragilisées.

 

 

 

6 e6 jamart-ebe45-b9707

Hubert Jamart 38 ans, de Trooz, régionale de Liège. Médecin de formation et généraliste par passion,c’est en toute logique que je souhaite prolonger ma volonté d’aides aux personnes par l’actionpolitique. Travaillant dans une maison médicale et à la fédération des maisons médicales,  je fais ensorte d’améliorer jour après jour un système desoins complexe et qui doit pouvoir bénéficier avant tout au plus grand nombre avec une qualité croissante. Je milite pour une place de plus enplus importante pour les patients dans le système ; car c’est au départ des citoyens, dans leur communauté, au plus proche de leur vie,qu’il faut aller puiser les ressources d’un changement important : le virage ambulatoire ! Rendre une place de 1 ère ligne à l’articulation entre les citoyens et les acteurs de santé.

 

7 e7 tilman-be368-97f0a

Charlotte Tilman 39 ans, de Nandrin, régionale de Huy-Waremme. Mère de deux enfants, licenciée en droit et spécialisée dans les matières touchant au cadre de vie, je suis actuellement échevine à Nandrin.Déjà fortement impliquée dans la vie politique communale et régionale, je souhaite mettre mon énergie et mes compétences au service de tous les citoyens.

 

 

 

 

8 e8 halmes-ccfce-0fa7f

Nico Halmes 50 ans, d’Eupen, régionale d’Ostbelgien.Je suis éducateur de formation et je milite pour ECOLO en communauté germanophone depuis des années.  Je suis responsable Vente à Energie2030, fournisseur d’énergie verte. En plus de mon engagement politique et militant pour ECOLO, je suis également président de Die Raupe, équivalent des « amis de la terre »germanophone.

 

 

 

9

e9 balthasart-f3199-9743e

Anne-Marie Balthasart 68 ans, de Herstal, régionale de Liège. Mamy engagée pour la représentation et la défense des seniors. De nombreux seniors pauvres ont une pension insuffisante et doivent avoir accès aux soins et aux services de qualité dont ils ont besoin. Je travaille aussi avec les seniors actifs dans leurs familles, les associations. Pour moi, la vieillesse n’est pas un coût pour une société, c’est un échange entre générations et le formidable résultat des progrès de notre qualité de vie.

 

 

 

10 e10 vanseveren-51a73-1616c

Roland Vanseveren 46 ans, de Berloz, régionale de Huy-Waremme. Marié vivant en famille recomposée  , je suis pèrede deux enfants de 19 et 17 ans. Conseiller communal de 2002 à 2010 et Echevin de 2006 à 2010 à Grez-Doiceau(Brabant-wallon), j’ai déménagé à Berloz en province de Liège en 2010. Fonctionnaire fédéral autodidacte au sein de la direction générale de la Sécurité civile du Service public fédéral (SPF) Intérieur. Je travaille à Bruxelles en qualité de responsabled’un des services de support aux centres d’appels des services de secours (pompiers -aide médicale urgente-police).

 

 

11 e11 soyeur-e9747-4c304

Camille Soyeur 28 ans, de Fléron, régionale de Liège.Travailleuse Sociale avec des personnes migrantes, d’abord conseillère communale àThimister-Clermont, me voici conseillère à Fléron. Militante et membre d’un collectif de travailleurs sociaux, la lutte pour un meilleur soutien au milieu associatif me touche particulièrement ainsi que d’autres priorités : la valorisation du statut d’artiste, le soutien àl’économie locale et aux circuits courts maisaussi la décroissance et la recherche d’une consommation plus responsable et de meilleures perspectives concernant la question du chômage.

 

 

12 e12 content-c0010-97f3f

Matthieu Content 27 ans, de Liège, régionale de Liège.Conseiller provincial depuis 2012, historien de formation, je suis attaché parlementaire au Sénat. Originaire d’Amay, j’ai vécu à Trooz, ai passé mon adolescence du coté de Verviers et je vis désormais à Liège. Actif dans le mouvement étudiant lors de mes études (FédéUlg, FEF,..), j’ai été vice-président du Conseil dela Jeunesse. Je suis également co-fondateurd’Ecolo J Liège et secrétaire régional. Lasolidarité, les finances et les relations extérieures sont les thèmes que je veux porter prioritairement.

 

 

 

13 e13 carlens-a5f9a-6dc2b

Marie Carlens 54 ans, de Verviers, régionale de Verviers.Née à Liège, j’y ai fait mes études de médecine. Je vis à Verviers depuis 23 ans. J’ai exercé mon métier de psychiatre dans la province de Liège au sein de différentes structures de soins. Mère de deux grandes filles, aujourd’hui, je milite chez Ecolo depuis 10 ans. J’ai participé à la création d’un groupement d’achats dans mon quartier et j’ai co-fondé une antenne Etopia dans ma région, qui organise uncycle de « grandes conférences » à Verviers.

 

 

 

14 e14 renard-0e332-db5c8

Philippe Renard 58 ans, de Chaudfontaine, régionale de Liège. Cuisinier professionnel depuis 1973, converti à la bonne cuisine depuis ma naissance et convaincu que seule la filière bio parviendra a nourrir la Planète de manière durable et saine. Passé de traiteur àrestaurateur, puis de chocolatier à chef de cuisine a Paris et ensuite 11 années au service de la collectivité en évoluant de 0 a 85/100 de produits bio et locaux sansaugmenter le budget du consommateur…Ma devise: j’irai n’ importe où pourvu que cesoit en avançant…!

 

 

 

15 e15 heindrichs-34da8-8e446

Bénédicte Heindrichs 38 ans, de Liège, régionale de Liège.Conseillère en matière de Logement au cabinet de Jean-Marc Nollet, je suis cheffe de groupe au conseil communal de Liège depuis 2006. Je mesuis spécialisée sur le caractère redistributif des politiques publiques en matière de logement, ce qui relève du niveau fédéral. De la même façon, le défi démographique et le vieillissement de la population sont à mes yeux des enjeux majeurs pour la sécurité sociale .

 


Suppléants

 1 s1 castelain-db702-a625f

Pierre Castelain 30 ans, de Liège, régionale de Liège. Licencié en sociologie, j’ai été secrétaire régional et assistant parlementaire de Philippe Henry jusqu’en 2009 lorsque celui-ci était député au fédéral. J’ai travaillé sur des dossiers tels que la Justice, les Affaires Etrangères et la coopération au Développement ou encore les finances. Depuis2010, je suis attaché de presse de Philippe Henry au Cabinet de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

 

 

2 s2 schiltz-885f9-13ff5

Sarah Schlitz 26 ans, de Liège, régionale de Liège. Détentrice d’un Master en Sciences Politiques(relations internationales) et d’un autre en Urbanisme et Aménagement du Territoire, j’ai été secrétaire de la locale de Liège de 2010 à2012. Originaire d’Aywaille, je vis à Liège et suis issue d’une famille impliquée de longue date en politique. Ancienne militante d’EcoloJ, je suis conseillère communaledepuis 2012.

 

 

 

3 s3 ravone-688ef-03435

Jean-François Ravone 40 ans, de Villers-Le-Bouillet, régionale de Huy-Waremme. Cohabitant et papa de trois enfants. Je suis entrepreneur dans la construction, ancien échevin et actuellement conseiller communal à Villers Le Bouillet. Militant actif depuis 20ans, je me suis engagé chez Ecolo principalement pour des motivations environnementales et une volonté farouched’être acteur de la société dans laquelle jevis. Je suis candidat sur la liste Chambre avec toute la force de travail et l’énergie qui me motivent chaque jour à rendre le développement durable toujours plus concret et contagieux.

 

 

4 s4 boos-8841a-410cc

Monique Bous 65 ans, de Marchin.À 65 ans, j’ai 5 enfants et 3 petits-enfants. Médecin pensionnée depuis avril 2013, jesuis membre de la CCCA de Marchin et administratrice du Château Vert à Solières(Huy). Passé professionnel : Médecin Pédiatre hospitalière spécialisée en hémato-cancérologie (CHU de Bavière à Liège), Chargée de cours de pédiatrie dans l’enseignement supérieur provincial paramédical infirmier (Barbou-Huy), Administratrice et DG du Château Vert àSolières (Services résidentiels, ateliers et écoles spécialisées pour enfants et adultes handicapés moteurs), activités et publications dans les domaines du handicap et de la santé de l’enfance et de l’adolescence.

 

 

5 s5 dechamp-8c036-bae76

Eric Dechamp 51 ans, de Stoumont, régionale de Verviers. Agronome, forestier, conseiller en énergie, j’ai 25ans d’expérience en Coopération au Développement en Afrique et en Amérique du Sud sur des projets de respect des Droits Humains, de renforcement des organisations indiennes, paysannes, coopératives, enfants des rues, etc. Je suis actuellement Coordinateur de projets dans un Centre Nature et Ferme d’animation .

 

 

 

6 s6 eyckmans-a138f-ef173

Gisèle Eyckmans 53 ans, de Comblain-au-Pont, régionale de Liège.Je suis née dans la banlieue ouvrière liégeoise. Je suis féministe et me revendique sorcière. J’ai une expérience de travailleuse sociale et de formatrice. J’ai co-animé un atelier d’écriture avec des personnes sans abris pendant plusieurs années. J’écris aussi des nouvelles qui parfois remportent des prix. Comme Léa en 2011 : prix de la RTBF et Le Melfha en 2013, 1er prix de la Maison de la Francité. J’ai été secrétaire régionale ECOLO à Liège et conseillère CPAS dans ma commune. Je travaille actuellement comme attachée parlementaire.

 

 

 

7 s7 demeuse-f6f10-e8b2c

Rodrigue Demeuse 21 ans, de Huy, régionale de Huy-Waremme. Tout en étant, à 21 ans, le plus jeune candidat d’écolo à la Chambre en Wallonie, je suis engagé depuis longtemps dans de nombreuses activités,comme les mouvements de jeunesse, la coprésidence d’écolo j Huy-Waremme et, plus récemment, comme conseiller communal à Huy. Outre lajeunesse, mes sujets de prédilection sont, sans doute sous l’influence de mes études de droit, la justice et les questions institutionnelles. Mon ambition : redonner de l’espoir à la jeunesse !

 

 

8 s8 moukkas-66da7-29f5a

Assia Moukkas 35 ans, de Liège, régionale de Liège. Enthousiaste et dynamique, mère d’un enfant, marocaine de naissance et belge d’adoption, j’habite à Liège dans un quartier populaire. Juriste de formation, avec une expérience dans la coopération Nord-Sud, je crois au métissage culturel comme un moyen de rapprocher les gens. Si je me suis engagée chez Ecolo, c’est pour son éthique qui a croisé mes valeurs : une rationalisation des énergies (tant humaines que matérielles), une meilleure répartition des richesses, un mode de vie plus simple et non basé sur la Surconsommation, une société enfin plus humaine. !

 

 

9 s9 morael-ae811-551fa  Jacky MORAEL 54 ans, de Liège, régionale de Liège. Dogmatisme budgétaire, absence de projets d’avenir positifs et porteurs pour les citoyens et pour les générations futures… Fin desannées 80, Jacky, alors jeune Secrétaire fédéral d’Ecolo, dénonçait déjà l’impasse politique dans laquelle l’idéologie dominante endossée par les partis traditionnels conduisait le pays. Depuis, peu de choses ont changé au niveau fédéral et la « ligne Maginot » sociale n’a cessé de reculer, particulièrement ces 4 dernières années. Dans ce contexte, Jacky a choisi de soutenir avec enthousiasme la liste fédérale et de lui apporter toute son expérience et la pertinence de son analyse. Aprèsl’indignation, il est temps de prendre le chemin d’une véritable alternative politique

Nos candidats au Parlement Wallon

Nos candidats au Parlement Wallon

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

Effectifs

1Matthieu Daele Theux , 33 ans
Tête de liste à la région
Député wallon – Theux

A 33 ans, je veux mettre mon énergie et mon expérience à votre service !
– Créer de l’emploi grâce aux filières vertes
– Améliorer les transports en commun
– Aider les jeunes à se lancer après leurs études
– Etre solidaire des plus faibles de notre société

 

 

2pauline dumoulinPauline Dumoulin Verviers , 29 ans

Professeur de sciences sociales et sciences humaines
Le modèle économique actuel nous a menés dans une impasse : épuisement des hommes et des ressources, renforcement des inégalités, destruction de notre environnement. ECOLO propose de sortir de ce modèle et d’en faire une opportunité…
Pour relocaliser l’emploi :
– dans le secteur du logement (isolation et rénovation)
– dans l’enseignement et les services aux personnes (accueil de la petite enfance, soins aux personnes âgées)
-dans le secteur de l’alimentation (relocalisation, circuits courts)
Pour investir dans la jeunesse en instaurant notamment un CONTRAT JEUNE, qui permette une première expérience professionnelle utile à chaque jeune.
L’Humanité est à un tournant. Les partis traditionnels se contentent de gérer la crise. ECOLO propose de construire la société de demain.

3francois dewandreFrançois Dewandre Verviers Maraicher – Verviers

Mes priorités : l’alimentation et l’école

L’industrie agroalimentaire dicte les lois depuis trop longtemps. La politique agricole européenne s’est égarée en oubliant que l’intérêt des producteurs devait rencontrer celui des consommateurs ainsi que les préoccupations environnementales.
Le modèle des circuits courts, soutenu par ECOLO, restaure concrètement ce triangle vertueux. Il permet aux producteurs d’améliorer leur niveau de vie, de rendre de la dignité à leur travail et de créer des emplois durables, tout en étant à l’écoute des besoins et des souhaits des consommateurs.

L’école doit permettre à chaque enfant de trouver sa place. Nous devons soutenir les enseignants en créant, entre autres, des associations de parents motivés qui peuvent les épauler.
Il faut renforcer les alliances éducatives pour faire de l’école un lieu d’apprentissage de la citoyenneté et du développement durable.

4christe jerusalemChristel Jerusalem Welkenraedt , 57 ans <Dans une époque où nous plaidons pour un monde plus juste, nous sommes confrontés à d’énormes défis. Nous devons être conscients du fait que cette situation est non seulement injuste, mais que jour après jour les valeurs auxquelles nous croyons se contredisent. Je voudrais m’engager, dans ma région, pour aller à l’encontre de cela.
In einer Zeit, da wir für eine gerechtere Welt eintreten und uns mit gewaltigen Herausforderungen konfrontiert sehen, müssen wir uns der Tatsache bewusst werden, dass diese Situation nicht nur ungerecht ist, sondern Tag für Tag den Werten, an die wir glauben, wiederspricht. Um dem in meiner Region entgegenzuwirken, möchte ich mich einsetzen.

 

 

5isabelle neuenschwanderIsabelle Neuenschwander Herve , 40 ans <Infirmière urgentiste

L’enseignement doit rester une priorité.
Maman de 2 enfants, je suis sensible au cadre de vie que nous leur offrirons.
Autre défi : assurer la qualité de vie de nos seniors et le rapprochement des générations.
Changer nos habitudes de vie pour sortir de la surconsommation et aller vers des valeurs plus essentielles est nécessaire.

 

 

 

 

6yves reinkinYves Reinkin Stavelot , 53 ans <Député – Stavelot

Enseignant de formation, je suis député au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2004.
Ma priorité : que l’enseignement redevienne un ascenseur social pour tous. Donnons à chaque jeune l’opportunité de faire un choix positif de scolarité. Soutenons les enseignants face aux défis de l’égalité des chances et de la réussite scolaire. Renforçons les alliances éducatives pour faire de l’école un lieu d’apprentissage de la citoyenneté.

 

Suppléants

1marc niessenMarc Niessen Eupen , 32 ans

 

 

 

 

 

 

 

2doris quadfliegDoris Quadflieg Cornesse , 52 ans Echevine – Pepinster

La participation d’Ecolo en majorité au sein du Cartel « Pepin » depuis 2006 a permis de soutenir des projets visant à la qualité de vie pour tous.
L’amélioration du centre de Pepinster, la rénovation de friches industrielles, la construction d’une Maison de Repos et de Soins.
La mise en place d’un maraîchage Bio, du sport pour tous, l’extension d’une école, des logements publics et des aides concrètes en matière d’économies d’énergie.

Forte de ce bilan, de cette expérience, je souhaite m’impliquer dans des politiques de projet pour les enjeux régionaux.
L’environnement n’est pas un obstacle au développement économique mais ouvre des opportunités en matière d’emploi non délocalisables ou des débouchés nouveaux.
Je suis convaincue que des projets concrets pour l’enseignement qualifiant en lien avec le monde économique sont possibles en matière d’énergies renouvelables, circuits courts, éco-construction, économie sociale…

« Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre » A. EINSTEIN

3paul bongartzPaul Bongartz Sankt Vith , 53 ans Président de CPAS – Saint-Vith

Les défis de l’énergie, la justice fiscale, le travail pour les jeunes, la qualité de vie tout court, nécessitent des réponses modernes et une politique proche des gens. Expérimenté en créations d’initiatives solidaires (entreprise de formation, jardins communautaires, covoiturage…), je veux contribuer à une société en transition locale, alternative à la dérégulation mondiale. 

 

 

 

 

4Nezha DarrajiNezha Darraji Verviers , 25 ans Etudiante – Conseillère communale à Verviers

Jeune élue au conseil communal, je cherche des solutions aux problèmes liés à l’alimentation. Je veux favoriser les circuits courts et être attentive à ce que l’on sert dans les cantines scolaires. Je suis déterminée à lutter contre les inégalités, quelles qu’elles soient. Avec ECOLO, je suis sûre que les jeunes ont un rôle primordial à jouer dans la société de demain. Aujourd’hui, il est plus qu’important de voter avec notre temps ! 

 

 

 

 

5genevieve cabodiGeneviève Cabodi Petit-Rechain , 49 ans

Animatrice-formatrice à l’asbl C-Paje – Verviers

« Il est temps que ça change ! » Voilà une phrase que nous entendons et que peut-être nous pensons tous. D’accord, je retrousse mes manches : avec ECOLO je vous propose de penser et d’agir en tenant constamment compte du triangle que forment l’individu, l’environnement et la société. Entre la manière dont fonctionnent les sociétés et leurs environnements, il y a toujours des liens et il faut en tenir compte si on veut respecter les êtres humains. L’éthique est absolument indispensable pour réconcilier les citoyens et la politique, les associer étroitement aux projets qui sauveront notre environnement et assureront un réel progrès collectif. Nous n’avons qu’une seule planète, améliorons notre qualité de vie aujourd’hui et garantissons un avenir à nos enfants et à nos petits-enfants.

 

6philippe royauxPhilippe Royaux Malmedy , 62 ans

Médecin et Échevin

J’adhère au programme ECOLO parce qu’il propose une transition juste vers une société plus solidaire, avec une prospérité mieux partagée et un développement durable.
ECOLO renforcera la cohérence des politiques de santé entre les niveaux de pouvoir et rendra au généraliste son rôle central dans le système.
Nous voulons préserver l’environnement, réduire la pollution lumineuse et gérer efficacement les déchets. L’aménagement du territoire doit rencontrer les besoins de chacun en termes de qualité de vie, de mobilité durable et d’accession à un logement de qualité.
ECOLO veut opérer la transition énergétique, notamment en utilisant les énergies renouvelables locales.
Pour une région ouverte sur l’Europe et le monde, ECOLO soutient tout ce qui encourage une société participative, éthique et démocratique.

 

Votez avec votre temps

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

Votez avec votre temps

 

L’énergie coûte cher. Le climat perd la boule. Les Belges s’inquiètent de ce qu’il y a dans leur assiette. Des entreprises ferment en Wallonie, parce de l’autre côté de la planète, des pays les concurrencent en faisant les soldes sur les salaires et sur le climat. Les inégalités s’accroissent et les jeunes sont les premiers touchés. C’est évident : la crise, ou plutôt les crises, n’ont pas épargné les Belges ces 5 dernières années.

 

L’heure n’est ni aux rustines ni à la résignation. Vous attendez autre chose des élections qu’une vague promesse de reporter la catastrophe à plus tard. L’heure est aux prises de décisions qui rendent espoir tout de suite, parce qu’elles sont concrètes et ambitieuses.

 

Et vous savez que ces solutions existent. Parce que chaque jour, dans notre région, des citoyens, des associations, des patrons d’entreprises, des communes grâce à l’action de nos élus locaux, en font la démonstration. Mobilité, alimentation de qualité produite près de chez nous, isolation massive des logements qui crée de l’emploi et font baisser pour toujours la facture de chauffage, solidarité intergénérationnelle, … les solutions existent déjà et ne demandent qu’à être soutenues, renforcées et développées.

 

Les temps changent. Notre modèle économique et financier est à bout de souffle, il épuise les hommes et les ressources. Ecolo, c’est l’antidote à la fatalité !

 

Ecolo, c’est l’engagement d’apporter des réponses nouvelles face aux problèmes nouveaux : isoler tous les logements d’ici 10 ans, proposer à tous les jeunes un « contrat-jeune », augmenter de moitié le nombre de voyageurs à la SNCB en garantissant la ponctualité, le confort, les fréquences et correspondances nécessaires, accélérer la modernisation de la Wallonie, encadrer les banques et les spéculateurs, relocaliser l’activité économique dans nos régions par des alliances emploi-environnement, se mobiliser avec l’école pour qu’elle puisse tenir ses promesses à chaque enfant.

 

Le 25 mai, votez avec votre temps !

Candidats Ecolo à l’Europe – Intro

Régionales, Fédérales, Européennes 25 mai 2014

L’Europe est traversée par de multiples crises : écologiques, économiques, financières, sociales et démocratiques. Ces crises sont interconnectées et les populations, au sein de l’Union européenne, les subissent dans leur vie quotidienne. Aujourd’hui, 25% des Européens risquent la pauvreté ou l’exclusion sociale, 27 millions sont sans emplois, parmi lesquels presque un jeune sur cinq ! Ce sont les plus vulnérables qui paient le plus fort prix de la crise.

Les réponses des forces politiques dominantes, aux niveaux européen et national, n’ont elles-mêmes fait qu’empirer la situation. Comme en témoigne les cures d’austérité sauvages administrées par la Troïka aux pays en crise mais aussi en sourdine à l’ensemble des Etats-membres, ces « solutions » prennent systématiquement la forme de coupes massives dans les dépenses publiques, les salaires, la protection sociale et environnementale. Non seulement, elles ont failli à atteindre leurs objectifs déclarés – la croissance et l’emploi – mais, en faisant porter le poids des efforts aux plus fragiles, elles participent à la montée des incertitudes et des insécurités et mettent en péril la cohésion même de nos sociétés.

Le statuquo, consistant à laisser aux commandes ceux qui nous ont menés à la crise, n’est pas une option. Pour autant, il n’est pas question de succomber aux sirènes des populistes et des chauvinistes qui appellent à un retranchement derrière les frontières nationales ou régionales, faisant de l’Union Européenne ou, au sein de nos pays, de tous ceux qui sont différents, les boucs émissaires de la crise. Aucune région, aucun Etat membre en Europe, fût-il économiquement le plus puissant, ne restera durablement prospère malgré ou au dépens de ses voisins.

Il n’y a pas de fatalité. Si nous partageons la colère de ceux qui paient le prix de la crise, quelles que soient les difficultés rencontrées, nous sommes de plus en plus nombreux à imaginer et à mettre en œuvre des solutions nouvelles, pour que ce siècle soit porteur de plus de justice et d’émancipation. Dans cette période trouble, le rôle crucial d’Ecolo avec les Verts européens est d’apporter la clarté dans l’analyse des enjeux et de montrer que des réponses concrètes et nouvelles répondent positivement aux inquiétudes du moment, en contribuant à créer les solutions durables qui ne laissent personne au bord du chemin.

 Les priorités d’Ecolo pour l’Europe
 La liste Europe