Bien connaître ma commune de Herve

Sommaire

Fiche n° 3

L’ADMINISTRATION COMMUNALE

 

 

Vue d’ensemble

 

L’administration communale est organisée sous la responsabilité du secrétaire communal (René Spirlet), premier fonctionnaire de la commune. Il assiste aux réunions du Collège et du Conseil communal.

Le receveur communal (Michel Jacquinet) est chargé, sous sa responsabilité personnelle, d’effectuer les recettes communales et de payer les dépenses en veillant à leur parfaite régularité. Il est également chargé par le Collège de tenir la comptabilité communale.

 

L’administration communale occupe 127 personnes (en équivalent temps plein), dont 49 agents définitifs, 39 agents statutaires (temporaires) et 39 agents ACS (agents contractuels subventionnés). A cela, il convient d’ajouter le personnel chargé de la surveillance dans les écoles et les pompiers volontaires.

 

L’organisation de l’administration communale de Herve peut être schématisée comme suit :

Secrétariat : ce service est chargé d’assurer le relais entre la population et le pouvoir politique. Il reçoit et transmet les informations et oriente vers les autres services compétents.

Etat civil et population : c’est le service qui délivre les actes ou extraits d’actes légaux (naissance, mariage, divorce, décès, etc) et les documents d’identité.

Travaux et environnement : ce service s’occupe de l’entretien et de l’aménagement des terrains, bâtiments et voiries communales. Au niveau administratif, le service élabore les projets d’investissements immobiliers effectuées par la commune et en assure le suivi.

Urbanisme : c’est le service chargé de vérifier le respect de la réglementation en matière de permis de lotir et de bâtir, d’aménagement du territoire en général et de protection de l’environnement (éco-conseillère).

Service du personnel : c’est le service qui assure la gestion administrative et la paie du personnel communal.

Comptabilité : ce service regroupe les finances et la recette. Il établit le budget sur base des directives du pouvoir politique, enregistre l’engagement et le paiement des dépenses et la perception des recettes. En fin d’année, il élabore les comptes annuels.

Service social : au niveau communal, ce service, assuré par un assistant social, s’occupe notamment des demandes de pension et d’allocation de handicapés, des diverses primes (de naissance, à la construction, à l’achat), etc.

Tourisme : c’est le service qui gère l’organisation des activités festives organisées par la commune, qui s’occupe des réservations des locaux communaux, …

Police administrative : ce service délivre les passeports, des changements de domicile, des certificats de bonne vie et moeurs, des permis de conduire, du pointage des chômeurs, etc.

Police communale : la police communale dépend du bourgmestre. Cette organisation va être totalement modifiée à l’avenir (voir fiche  » sécurité « ).

Service d’incendie : il existe deux corps de pompiers volontaires : un à Herve et un à Battice (70 pompiers). Ils sont placés sous la responsabilité du commandant Clerdain. Ces services assurent la lutte contre l’incendie et un service d’urgence (ambulance) pour l’ensemble du pays de Herve (voir fiche  » sécurité « ).

 

Les services communaux sont répartis entre l’Hôtel de Ville (Secrétariat, état civil et population), la maison communale de Battice (Receveur, comptabilité, service du personnel, urbanisme), le Chesseroux (service des travaux), la maison Detry rue de la Station (tourisme, police administrative).

La commune a acheté les anciens bâtiments du Collège Marie-Thérèse pour y aménager son centre administratif et y regrouper les différents services communaux.

 

Notre avis

 

L’administration communale est un acteur primordial dans le bon fonctionnement d’une commune. L’efficacité de l’administration communale résultera le plus souvent de la combinaison des trois éléments suivants : la compétence, la motivation et les moyens matériels.

Une commune de taille moyenne comme la nôtre peut être considérée comme une entreprise importante puisqu’elle occupe environ 130 personnes.

 

Nous voulons favoriser l’implication et la motivation de l’administration communale en encourageant la formation permanente du personnel communal, en établissant des objectifs qualitatifs, en améliorant la relation permanente avec l’autorité politique, en réservant à l’administration les moyens matériels nécessaires pour se doter à tous les niveaux d’outils performants.

L’administration communale doit être un relais efficace entre la population et le pouvoir politique.

 

Mais il nous paraît également indispensable que chacun se limite à ses prérogatives : c’est au pouvoir politique à définir les règles de fonctionnement, c’est à l’administration à les mettre en oeuvre de la même manière pour tous conformément aux règles établies !

 

Nos propositions

 

    1. Soumettre l’autorité politique (le conseil et le collège) et l’administration à un règlement d’ordre intérieur qui précise des règles de bonnes relations entre les divers acteurs de la vie communale.

    2. Décloisonner les différents domaines de la gestion communale pour favoriser une approche globale et adapter l’organisation administrative à cet objectif.

    3. Evaluer le besoin de formation de l’administration et proposer un plan de formation permanente adéquat.

    4. Evaluer les besoins matériels de l’administration et établir un plan d’investissement.

    5. Améliorer la communication interne (à l’intérieur de l’administration notamment par la création d’un journal interne) et externe (avec la population notamment par la création d’un service de consultation pour guider l’habitant dans ses démarches administratives).

    6. Instaurer une fonction de conciliateur qui sera chargé de recueillir les plaintes de la population en ce qui concerne le bon fonctionnement de la commune et de faire des propositions d’amélioration à une cellule « qualité » à laquelle il participera.

    7. Instaurer une cellule « qualité » chargée d’établir des objectifs en matière de qualité de service et d’en évaluer les résultats.

    8. Favoriser la réduction du temps de travail pour créer des emplois par une embauche compensatoire et améliorer la qualité de vie du personnel communal.

 

 

N’hésitez pas à nous transmettre vos propositions !

 

Share This