AUJOURD’HUI :

Quand circuler à pied, à vélo, en voiture, en toute sécurité, est devenu un vrai calvaire, comment s’en sortir ?

Des zones 30 peu respectées aux abords des écoles, des villages traversés à toute allure, un seul tronçon de pistes cyclables pour tout Herve, des accotements trop étroits ou inexistants, voilà la situation actuelle.

Comment créer plus de sécurité tout en favorisant la fluidité des déplacements ?

Au conseil communal, depuis 2001, nous n’avons cessé de demander des mesures pour renforcer la sécurité aux abords des écoles et dans la traversée des villages.  Jusqu’à présent, dans la plupart des cas,  la commune s’est contentée de solutions trop minimalistes.

NOTRE PROJET:     SÉCURISER TOUS LES ABORDS DES ÉCOLES ET LES TRAVERSÉES DES VILLAGES

Renforcer la sécurité aux abords des écoles et dans la traversée des villages est notre première priorité. Au terme de la prochaine législature, tous les enfants doivent pouvoir atteindre l’école de pied ou à vélo en toute sécurité dans un rayon de 1 à 5 km.

L’aménagement de longs espaces (accotements larges, pistes cyclables) rendra les enfants, les adolescents et les personnes âgées ou sans voiture plus autonomes dans leurs déplacements (école, travail, loisirs) et apportera aux plus jeunes le plaisir de l’effort physique. Il respectera aussi la tranquillité propre aux villages, hameaux ou quartiers.

NOUS SOUHAITONS aussi :

Veiller aux conditions de sécurité pour les piétons et les personnes à mobilité réduite au cœur des villages et dans les hameaux.

Encourager l’utilisation de la ligne 38 vers les écoles, le lieu de travail, les loisirs, par des aménagements adéquats.

Élaborer un plan communal de mobilité qui intègre toutes ces préoccupations.

Share This